Test: Plateforme à ciseaux imprimée assemblée

Il existe dans l'univers de l'impression 3D des pièces qui sont devenues des références, de par leur conception ou leur originalité. Cette table à ciseaux en fait partie. Bien qu'elle soit imprimable assemblée et sans supports, elle est parfaitement fonctionnelle.

Avant d'imprimer cette pièce, j'étais un peu sceptique sur la qualité fonctionnelle et esthétique du résultat que l'on pouvait obtenir. Il s'avère qu'avec un peu de précautions, ce mécanisme est tout à fait réalisable.

Pour réussir à l'ajouter à votre collection, il faut d'abord s'assurer de la bonne adhérence de la première couche.

 Les surfaces de contacts des différentes parties étant faibles compte tenu de leur hauteur, une accroche de la buse peu les déformer ou les décoller. Un "raft" est conseillé pour améliorer le maintien de l'ensemble.


Il faut veiller à ce que les parties ne bougent pas pour des raisons de décollement, d'esthétique, mais aussi fonctionnelles. Si des éléments ne restent pas en place pendant l'impression, ils peuvent se coller entre eux. La vis qu'en à elle ne fonctionnera pas si elle est déformée.


En fonction de la matière utilisée, il faut bien proportionner la vitesse d'impression avec la ventilation, car certaines zones sont en porte à faux. Si la matière n'est pas solidifiée au fur et à mesure, elle risque de se soulever et d'accrocher la buse.




Si vous n'arrivez pas à solutionner d'éventuels problèmes d'interférences, pensez à activer la levée du "Z" lors des déplacements. Cette solution est à utiliser en dernier recours, car elle augmente considérablement les temps d'impression.

Il faut aussi apporter une attention particulière au débit de la matière pour respecter les écarts entre pièces et éviter les adhérences. Il convient donc d'avoir une bonne calibration et de ne pas paramétrer trop de chevauchement sur les dépôts extérieurs (overlap). Le chevauchement est important pour la cohésion, mais il peut générer une petite dilatation des cotes qui peut nuire à la précision. Une valeur de 15% donne de bons résultats.




 

Pour le test définitif présenté ici, j'ai utilisé un fichier modifié, car, bien qu'étant fonctionnelle, j'ai voulu améliorer l'esthétique de la pièce, notamment en y ajoutant 4 petits supports permanents sous les axes supérieurs pour faciliter la création des "ponts" qui n’avaient pas une bonne cohésion. J'ai aussi recentré les axes des biellettes pour réduire une fragilité présente sur un côté. La casse d'une d'elles sur la première pièce m'a conduit aussi à augmenter le diamètre de sortie de vis pour avoir une butée d'ouverture.
Vous trouverez le lien de ce fichier modifié dans la partie paramètre, ainsi que celui d'origine.





 

Bonne impression à tous!

 


 

Matière PLA jaune
Fichier d'origine: Platform_Jack_0.65mm_tolerance.stl
Fichier modifié: Platform Jack Modified.stl
Trancheur  Simplify3D
Hauteur:  91,75mm
Diamètre de buse  0,4
Longueur fil / volume  29,82m / 71,7 cm3
Temps d'impression 7h01
Température Plateau 70°
Adhésion plateau Laque
Température première couche 230°
Température d'impression 200°
Hauteur couches  0,20mm
Couches solides extér 3
Couches solides sup 3
Couches solides inf 3
Vitesse de base 100mm/s
Vitesse exter 30%
Vitesse 1ère couche 40%
Vitesse remplissage solide 100%
Déplacements 150mm/s
Sens de remplissage des couches Inter => Exter
Motif de remplissage Nid d'abeille
Remplissage 25%
Chevauchement autorisé 15%
Support Non
Ventilation 60% dès la couche 2, et 100 à partir de la couche 360
Réglage temps mini par couche 12 sec / vitesse mini 20%
Rétractation 1mm
Vitesse de rétractation 20mm/s


Écrire commentaire

Commentaires : 0